Maraîcher pour les grands chefs

Paru dans le Réveil du 21 août 2013, extraits

Livrant légumes et plantes aromatiques dans les restaurants étoilés, Grégory Philip s’est installé en Cévennes. Ce maraîcher pas comme les autres tire également parti des plantes sauvages et des mauvaises herbes.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Voilà déjà près de dix ans que Grégory Philip, titulaire d’un BTS et d’un BTA en gestion forestière, a troqué la tronçonneuse pour le sécateur et s’est lancé dans la culture des plantes aromatiques et des légumes atypiques prisés de la cuisine gastronomique. «J’ai eu la chance de rencontrer Michel Bras à Laguiole alors qu’il souhaitait créer son propre jardin pour alimenter son restaurant. J’ai travaillé sur sa mise en place, de concert avec un botaniste et assuré les cultures pendant huit ans. Une carte de visite qui me permet aujourd’hui d’entrer dans toutes les cuisines.»

Fort de ce réseau professionnel et amical, passionné par le monde des chefs cuisiniers, Grégory décide alors de s’installer à son compte. Il profite des attaches familiales de sa femme à Saint-Étienne-vallée-française pour gagner les Cévennes.

(…)